L'oeuvre en fragments, Kateb Yacine

Publié le par mapetitebibliotheque

Kateb Yacine - L'Oeuvre en fragments

 

"Ce poète au chant bouleversant, soudainement émergé de l'Algérie profonde, a marqué de son étoile de sang toute la génération de l'après-Seconde Guerre mondiale.
Il est urgent de lire, d'entendre aujourd'hui ce grand autre de nous-mêmes, ce clandestin qui s'introduit dans notre mémoire à la faveur d'un équivoque passeport de langue française et nous dérange par tant de familiarité mêlée à tant d'étrangeté radicale. Alors que nous nous accrochons aux pans de notre identité, refusant de reconnaître que l'autre, depuis des siècles, est déjà en nous, Kateb nous force à nous décentrer, à entrer par mimétisme dans son jeu et son monde afin que, dans le jardin parmi les flammes, notre cœur devienne capable de toutes les formes." Jacqueline Arnaud, dont les travaux sur la littérature maghrébine de langue française font autorité, avait travaillé plus de vingt ans pour rassembler ces textes épars du "Maghrébin errant".
Elle avait tout juste eu le temps de voir la première édition de L'Œuvre en fragments publiée, avant de disparaître en janvier 1987.

Poète, romancier et dramaturge algérien, Kateb Yacine (1929-1989) aura été l'un des écrivains maghrébins les plus célèbres : un précurseur Les éditions du Seuil ont publié : Nedjma, roman (4e éd.
1996) ; Le Cercle des représailles, théâtre (3e éd. 1998) ; Le Polygone étoilé, roman (3, éd. 1997) ; L'Homme aux sandales de caoutchouc, théâtre (2e éd. 1978). Le Poète comme un boxeur, entretiens (1994). Depuis 1970, il se consacrait au théâtre populaire de langue arabe. Sa dernière pièce en français Le Bourgeois sans-culotte (1988), a été écrite en hommage à Robespierre dans le cadre du bicentenaire de la Révolution française.
Son œuvre littéraire a été couronnée par le grand prix national des Lettres (France) en 1986

Publié dans Littérature

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article